La podophylline est-elle efficace contre les verrues génitales ?

Les verrues génitales, portant également l’appellation de condylomes, sont des lésions que l’on retrouve généralement au niveau des parties génitales, surtout l’anus, mais également le vagin et le corps du pénis. Il existe différents traitements contre les verrues génitales (voir http://www.lorraine-evoluence.com/ist/soigner-verrues-genitales/) qui peuvent être envisagés.

Parmi eux, la podophylline.

Quelle est donc son efficacité pour venir à bous de cette affection d’origine virale ?

verruegenitale

Quelques mots sur les verrues génitales

Les verrues génitales sont des lésions affectant les zones génitales aussi appelées des « condylomes ». Causées par un virus appelé HPV ou human papillomavirus dont il existe près de 100 types, elles peuvent se retrouver au niveau du vagin, du pénis, mais aussi et surtout au niveau de la zone anale (autour ou même à l’intérieur du canal anal).

Après infection, le virus peut rester dans un état latent durant un long moment, allant de quelques semaines à plusieurs années. Une fois qu’il s’active, des petites verrues similaires à une crête de coq surgissent. En fonction du cas, il est possible que ces lésions soient isolées ou constituées de véritables grappes.

Dans la mesure où les verrues génitales passent souvent inaperçues, car n’étant généralement pas accompagnées de symptômes particuliers, il est possible que les lésions s’étendent beaucoup jusqu’à ce que l’on les remarque.

Dans tous les cas, les verrues génitales se constatent chez environ une à deux personnes sur cent. La prévalence peur aller jusqu’à 25 personnes chez les personnes séropositives. Justement, il convient de souligner que la transmission des condylomes se fait par des relations sexuelles : les contacts intimes peuvent faire propager les virus qu’il s’agisse d’un contact buccal, vaginal ou anal.

Dans le cas où une personne est diagnostiquée, il est indispensable de contrôler également son(sa) ou ses partenaires.

Qu’en est-il des traitements ? La podophylline est une alternative envisageable pour combattre les condylomes.

Efficacité de la podophylline contre les condylomes

La podophylline est un médicament contre les verrues génitales qui se présente sous la forme d’une résine, d’une lotion ou encore d’un gel à appliquer sur les lésions, permettant de stopper la croissance cellulaire de ces dernières.

Le mode d’emploi est assez simple, mais il est préférable de laisser le soin à un professionnel de la santé de s’en occuper afin d’être certain d’obtenir les meilleurs résultats et pour être certain de profiter du bon dosage. Concrètement, la podophylline s’applique directement au niveau des verrues.

Pour éviter que les zones saines aux alentours de la partie à traiter ne soient touchées, un produit (notamment de la vaseline) y est préalablement appliqué. La podophylline est ensuite rincée.

Sous forme de résine, le traitement est généralement appliqué une fois par semaine sur une durée totale de six semaines au moins en fonction des résultats obtenus. Il est stoppé lorsque les verrues ont disparu. A noter que l’application sur une peau préalablement humidifiée semble plus efficace.

Dans le cas d’une lotion ou d’un gel de podophylline, l’application se fait tous les jours pendant trois jours (à raison deux applications quotidiennes) suivie d’une pause de quatre jours. Le même cycle est ensuite répété durant quatre semaines au moins.

A souligner que la podophylline s’avère bien efficace contre les verrues dans près de 40 à 65 % des cas, néanmoins de nombreuses récidives ont été constatées. Attention à ne pas appliquer le produit sur une peau qui gonfle ou présentant des irritations.

Enfin, il faut savoir que la podophylline ne convient pas pour les femmes enceintes, car elle présente de réels dangers pour le fœtus. En outre, elle ne convient pas pour un usage au niveau de la zone anale, car présenterait un risque cancérigène.

cmTvg
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: